Fredericton: Eau potable, eaux usées et déchets solides

2005

La consommation d’eau commence à diminuer

La consommation d’eau commence à diminuer

La Ville de Fredericton a lancé une campagne de promotion dans le but de faire diminuer la demande d’eau. Cette initiative, jumelée à des campagnes récurrentes et aux nouvelles technologies d’économie d’eau sur le marché, ont entraîné des diminutions annuelles de la consommation d’eau depuis 2005.

2006

Dispositions législatives sur la protection des champs de captage

Dispositions législatives sur la protection des champs de captage

Le secteur qui approvisionne Fredericton en eau potable à même des nappes phréatiques souterraines est devenu un secteur désigné sous le régime du Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage – Loi sur l’assainissement de l’eau. Étant donné qu’il s’agit d’un secteur protégé désigné, des limites ont été fixées sur les quantités de pétrole et de produits chimiques qui peuvent être entreposés sur les lieux, et les utilisations des terres y sont restreintes.

Planification pour le traitement futur des eaux usées

Planification pour le traitement futur des eaux usées

La Ville a été mise au courant que de nouveaux règlements sur le traitement des eaux usées allaient entrer en vigueur au cours des années à venir et elle a commencé à planifier la conception détaillée des rénovations futures des installations de traitement des eaux usées.

Centres de recyclage ouverts partout dans la municipalité

Centres de recyclage ouverts partout dans la municipalité

Des centres de recyclage extérieurs en libre-service ont été ouverts à deux endroits dans la ville pour accroître le détournement des matières et pour accommoder les citoyens qui n’avaient pas accès au ramassage à domicile des matières recyclables.

2009

Construction et amélioration d’installations de traitement des eaux usées

La construction et les rénovations à grande échelle des installations de traitement des eaux usées sur le territoire de la Ville ont été lancées dans le but de respecter et de surpasser les normes fédérales. Au cours de la première phase, une capacité d’aération a été ajoutée dans le principal lieu de traitement des eaux usées (installations de la rue Barker).

2014

Sacs en papier compostables pour collecte

Seuls les sacs en papier compostables seront acceptés pour collecte des feuilles mortes à l’automne.

2016

Le programme de recyclage entraîne le détournement de déchets

Le détournement de déchets (grâce au programme de recyclage de la Ville) a atteint environ 10 % depuis 2011. Cela représente environ 40 % du détournement maximum qui pourrait être atteint dans le cadre des programmes de recyclage existants.

2017

Début des phases deux et trois des rénovations des installations de traitement des eaux usées

La Ville travaille à la deuxième et à la troisième phase des améliorations du traitement des eaux usées. La phase deux comprend une amélioration du traitement aux ultraviolets et un nouvel ouvrage de tête pour retirer davantage de déchets solides en amont du processus biologique. Ces mesures permettent d’accroître l’efficacité du système et améliorent le processus de traitement de sorte que l’eau est plus propre lorsqu’elle sort du système. La phase trois comprend l’installation d’un nouveau clarificateur qui est plus efficace et qui procure une capacité de débit additionnelle.

Examen du programme de recyclage et d’enlèvement des ordures

Examen du programme de recyclage et d’enlèvement des ordures

La Ville a retenu les services d’un expert-conseil pour entreprendre une étude des programmes existants de recyclage et d’enlèvement des ordures et pour suggérer des priorités futures et des changements au programme. Parmi les idées envisagées, notons l’augmentation du taux de détournement par la mise en œuvre de nouveaux programmes et l’automatisation de la collecte.

2018

Capacité de traitement des eaux usées trois fois plus grande

Des améliorations aux installations de traitement des eaux usées ont fait en sorte que la capacité de traitement des eaux usées a triplé, passant de 25 000 mètres cubes par jour à 75 000 mètres cubes par jour, ce qui a atténué le risque d’incidents de déversement.

Améliorations dans les quantités de déchets solides retirés des eaux usées

Des améliorations ont contribué à faire augmenter la quantité de déchets solides qui est retirée des eaux usées traitées. Le taux de retrait atteint actuellement 99,8 % et la Ville continue d’étudier des méthodes visant à améliorer cette statistique.

Respect constant des règlements sur les eaux usées

Respect constant des règlements sur les eaux usées

La Ville a atteint et dépassé toutes les normes réglementaires fédérales et provinciales sur le traitement des eaux usées de façon constante au cours des huit dernières années, au minimum.

Retrait progressif des poubelles dans les bureaux de la Ville

Retrait progressif des poubelles dans les bureaux de la Ville

Les poubelles individuelles dans les bureaux, en commençant par l’hôtel de ville, sont progressivement retirées et elles seront remplacées par des installations de recyclage et de dépôt des ordures dans les aires communes. Les employés ont le choix de conserver un bac de recyclage dans leur bureau pour encourager le recyclage.

Introduction du vermicompostage à l’hôtel de ville

Trois bacs de vermicompostage et deux livres de vers rouges ont été achetés dans le cadre d’un projet pilote afin que les employés de l’hôtel de ville puissent mettre au compostage leurs restes de lunch, ce qui détourne des ordures des lieux d’enfouissement. Les employés participants ont reçu une formation pour bien prendre soin des vers et de leur habitat de vermicompostage.